MISSION

Le Service de la sécurité incendie a pour mission d’assurer la protection de la population de Wentworth-Nord en réduisant les risques et en minimisant les pertes humaines et matérielles causées par les incendies et autres sinistres.

Notre mission, notre vision et nos valeurs contribuent à offrir un service de sécurité incendie de premier ordre et ce, dans les meilleurs intérêts des citoyens de la Municipalité de Wentworth-Nord

VISION     

La gestion globale des risques en matière de sécurité incendie et de sécurité civile vise à offrir aux citoyens de la municipalité de Wentworth-Nord, un service de qualité supérieure.

Avertisseur de fumée, avez-vous :

  • Un avertisseur de fumée par étage ?
  • Est-il bien situé ?
  • Vérifié son fonctionnement dernièrement ?
  • Changé la pile au dernier changement d’heure ?
  • Peinturé votre avertisseur ou est-il âgé de plus de 10 ans ? Dans l’affirmative, changez-le!

Ramonage des cheminées, avez-vous :

  • Faites ramoner votre cheminée au printemps ou à l’automne; ou après avoir brûlé quatre cordes de bois ?
  • Utilisez uniquement du bois sec ?
  • Installez un détecteur de monoxyde de carbone si vous disposez d’un appareil de combustion?

Feux de cuisson

Le meilleur moyen d’éteindre un feu dans un chaudron est d’agir par étouffement, ce qui consiste à garder près de vos chaudrons ou poêles, un couvercle adapté et, tout ce que vous avez à faire s’il y a apparition de flammes, c’est de fermer le rond de poêle et de recouvrir le chaudron avec le couvercle, ce qui aura pour effet de couper l’oxygène et de briser la réaction en chaîne, et ainsi le feu s’éteindra de lui-même.

Attention, on ne doit jamais tenter d’éteindre un feu de cuisson avec de l’eau, car le résultat sera tout simplement dévastateur. L’eau, qui se transformera en vapeur au contact de la chaleur, prendra de l’expansion apportant dans chaque gouttelette un peu de liquide en flammes, ce qui aura pour effet de créer une gigantesque boule de feu qui enflammera toutes les matières combustibles sur son passage.

Lorsque vous cuisinez, évitez de porter des vêtements amples qui pourraient entrer en contact avec un élément chauffant et ainsi prendre feu. Gardez toujours sous surveillance tout aliment ou liquide lorsque votre cuisinière est en fonction.

Chandelles

Depuis quelques années, on remarque une recrudescence des incendies causés par les chandelles. Les chandelles parfumées sont souvent utilisées pour désodoriser la maison ou simplement pour créer une ambiance. La règle d’or lorsqu’on fait usage des chandelles, c’est de les placer à des endroits stables et sécuritaires, loin des matières combustibles et hors de portée des enfants. Surtout, il ne faut jamais laisser les chandelles brûler sans surveillance. Choisissez des porte-chandelles assez grands pour recueillir toute la cire fondue et préconisez des matériaux non combustibles comme le verre ou le métal.

Les feux d’artifices domestiques (un maximum de 150 unités de la classe 7.2.1. selon le règlement sur les explosifs) sont permis sur le territoire de Wentworth-Nord, en autant que soient respectées les exigences suivantes :

  • Obtenir un permis de la Municipalité (QUEL PERMIS ? FORMULAIRE ?) ;
  • Ne pas consommer d’alcool, ni fumer, lors de l’utilisation des feux d’artifice ;
  • Choisir un espace d’au moins 30 m x 30 m, loin des bâtiments, des voitures, des arbres, des câbles électriques ou téléphoniques et des produits combustibles;
  • Tenir les spectateurs à au moins 20 mètres du site d’allumage;
  • Avoir une source d’extinction compatible à proximité (EXEMPLE ?).

 

 

Lorsqu’une interdiction de faire des feux à ciel ouvert est émise par la Municipalité ou par la SOPFEU, aucune mise-à-feu ne sera autorisée.

Formulaire de demande, événements spéciaux et feux d’artifices

Règlement 2016-465 concernant la prévention des incendies

Les feux dans les foyers conformes, les grills et les BBQ sont permis en tout temps sans permis et ce, peu importe l’indice d’inflammabilité émis par la SOPFEU. Afin d’être conforme, votre foyer extérieur doit répondre aux exigences suivantes :

Les exemples de foyers suivants, tout comme les feux à ciel ouvert, ne sont pas munis de chapeau de cheminée et n’ont pas de pare-étincelles :

Ils ne sont donc pas conformes en tant que foyers mais peuvent être utilisés avec un permis de brûlage obtenu auprès de la Municipalité.

Si l’indice d’inflammabilité est à «Bas» ou «Modéré» , il est permis de faire des feux à ciel ouverts et le permis de brûlage sera émis. Par contre, il y a interdiction complète de faire un feu dans ces installations lorsque l’indice est à «Élevé» ou «Très Élevé» ou  «Extrême». Le permis de brûlage sera refusé durant ces périodes.

Un permis de brûlage est nécessaire pour faire un feu à ciel ouvert ou un feu dans un foyer extérieur non conforme.

Le permis de brûlage est émis lors que l’indice d’inflammabilité est à «Bas» ou «Modéré». Par contre, il y a interdiction complète de faire un feu à ciel ouvert lorsque l’indice est à «Élevé», «Très Élevé» ou  «Extrême». Voici l’indice actuel d’inflamabilité de la SOPFEU :

Les conditions suivantes doivent également être respectées :

Formulaire de demande (permis de brûlage)

La réglementation en vigueur exige l’installation d’un avertisseur de monoxyde de carbone dans tout bâtiment dans lequel se retrouve un logement et un garage attaché ou un appareil de à combustion (foyer au bois, chauffage au mazout, cuisinière au propane).

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique responsable de plusieurs intoxications chaque année. L’intoxication au monoxyde de carbone peut entraîner des séquelles irréversibles ou la mort. Contrairement à de nombreux gaz, le monoxyde de carbone est invisible et inodore. Il n’irrite pas non plus les yeux ou les voies respiratoires.

Installez votre avertisseur de monoxyde de carbone près des chambres à coucher afin d’entendre l’alarme pendant votre sommeil.

MANDAT DE LA PRÉVENTION

  • Concevoir, développer et réaliser des programmes de prévention d’incendies, d’éducation à la population et d’analyse de risques;
  • Répondre aux plaintes des citoyens et faire l’inspection périodique des risques présents sur le territoire, et ce, par un programme approprié d’inspection;
  • Conseiller les professionnels des bâtiments et travailler à l’évolution de normes de sécurité éprouvées, de façon à réduire les pertes attribuables à l’incendie;
  • Effectuer les recherches de causes d’incendie afin de mettre en place les mesures adéquates pour éviter que les mêmes incidents se reproduisent;
  • Promouvoir la prévention des incendies.

INSPECTIONS RÉSIDENTIELLES

Dans le cadre de la loi 112 intitulée Loi sur la sécurité incendie et considérant les obligations résultant du Schéma de couverture de risques en matière de sécurité incendie, l’ensemble des bâtiments résidentiels et/ou des logements doivent être visités sur une période de cinq ans.

Par conséquent, les équipes de pompiers au combat se partagent la tâche dans le but de parcourir l’ensemble du territoire à l’intérieur du délai prescrit.

 

Activités de Prévention

Exercices, visites résidentielles de prévention Cible 90 %
Vérifications de salles pour permis d’alcool
Vérifications des projets de feux d’artifice
Émissions de permis pour feux à ciel ouvert (permis de brûlage)
Recherche de causes et circonstances incendie
Demandes des citoyens pour visites d’inspection
Visites de prévention planifiées
Demandes d’information

Caserne n°1, Laurel

3490, route Principale

 

 

Caserne n°2, Montfort

380, chemin des Montfortains

 

 

Caserne n°3, Saint-Michel

6644, route Principale

Vous pouvez consultez le schéma de couverture de risque ici.

Le Règlement sur les conditions pour exercer au sein d’un service de sécurité incendie municipal prévoit des exigences minimales de formation en sécurité incendie, lesquelles sont déterminées selon deux critères : les catégories d’emploi et les strates de population desservie.

Pompier

  • Pompier I : obligatoire dans les municipalités de moins de 25 000 habitants.
  • Pompier II : obligatoire dans les municipalités de moins de 200 000 habitants.

Officier

  • Officier non urbain : obligatoire pour agir comme officier d’intervention, officier supérieur ou même directeur dans toutes les municipalités du Québec de moins de 5 000 habitants.
  • Officier I : obligatoire pour agir en tant qu’officier d’intervention, officier supérieur ou même directeur dans toutes les municipalités du Québec de moins de 25 000 habitants.
  • Officier II : obligatoire pour agir comme officier supérieur ou directeur dans toutes les municipalités du Québec de plus de 25 000 habitants.

Consultez la page suivante pour plus d’information

Français