Lors d’une réunion du Conseil municipal, un certain décorum doit être respecté ainsi qu’un protocole assez strict établi en grande partie par la Loi.

Ainsi, les citoyens et citoyennes qui assistent à une réunion du Conseil n’ont le droit d’intervenir qu’à deux moments bien précis:

  1. Lors du point «dérogations mineures», lorsque le maire invite les citoyens et citoyennes à exprimer leur opinion sur une demande de dérogation mineure. (Ce fonctionnement est en vigueur depuis 2009.)
  2. À la fin de l’assemblée, lors de la «Période de questions» qui suit toujours les délibérations.

Sachez que les membres du Conseil ont toujours la possibilité de rouvrir un point et de revoter sur un point donné si, à la suite des opinions émises ou d’informations nouvelles fournies par les citoyens et citoyennes présent(e)s, ils estiment qu’il est préférable pour le bien de tous et de la Municipalité de modifier une décision prise antérieurement.

Les membres du Conseil peuvent aussi prendre en note les opinions émises par les citoyens et citoyennes, et ramener ces points lors d’une réunion subséquente ou encore informer les responsables d’un Service municipal d’une problématique ou de tout autre commentaire présentés par les citoyens et citoyennes lors de la période de questions.

Un petit rappel

La politesse et la sobriété sont de mise en tout temps lors des réunions du Conseil. Rappelez-vous que vos conseillers et conseillères sont là pour vous, mais qu’ils et elles ne peuvent pas être partout et tout savoir. Si un problème ne se règle pas, assurez-vous que vos élu(e)s soient au courant du problème: informez-les de ce qui se passe, soit en leur téléphonant, en les contactant par courriel ou encore lors de la période de questions des réunions du Conseil.